Une nouvelle vie : un orphelin malade sauvé d’une zone de guerre

Le petit Dima Kalekin, originaire d’Ukraine, n’a aucun souvenir de ses parents. À sa naissance, il est diagnostiqué atteint d’hydrocéphalie et lorsque ses parents le voient pour la première fois, ils quittent l’hôpital sans se retourner. Dima, lâchement abandonné, est alors envoyé dans un orphelinat pour enfants handicapés à Kramatorsk dans la partie orientale du pays.

 

 

Qautre ans plus tard, Dima n’arrive toujours pas à marcher ni à manger avec des couverts. Le personnel de l’orphelinat n’a que peu d’espoirs quant à son développement. En fait, tout le monde est surpris de voir que le petit garçon est encore en vie et qu’il arrive même à prononcer quelques mots. Cependant, bien que Dima semble plutôt bien s’en sortir pour son état, le petit garçon va à nouveau être victime d’un coup du sort.

 

 

Lorsque la guerre éclate à l’est du pays, des milliers de civils sont menacés dont Dima et les autres enfants de l’orphelinat de Kramatorsk. L’orphelinat se retrouve en plein milieu de la zone de guerre et aucun des protagonistes du conflit ne semble trouver un accord concernant la prise en charge de l’évacuation des civils. Pendant une semaine, les enfants ainsi que le personnel se déplacent d’un lieu à un autre sans avoir assez d’eau, de nourriture ni de matériel médical. Après avoir eu vent de l’état grave de certains enfants, un groupe de séparatistes décident de transporter les enfants vers les autorités ukrainiennes.

 

Précédent1 of 3
Cet article est en plusieurs parties

loading...
SHARE